Mme Cécile Ndjebet


Mme Cécile Ndjebet
Coordonnatrice Nationale

Founder & President of African Women's Network for Community Management of Forests (REFACOF)

Mme Cécile Ndjebet est un Ingénieur Agronome et Forestière sociale. Elle est titulaire d’un Master en Foresterie sociale obtenu à l’Université Agricole de Wageningen aux Pays Bas. Elle est spécialiste en Genre, Formatrice et Conseillère en Leadership féminin.

Après une carrière professionnelle avec le Ministère de l'Agriculture et le Ministère de l'Environnement et des Forêts, Cécile a rejoint les organisations de la société civile en 1997. Elle commence cette nouvelle carrière à l’Institut Panafricain pour le Développement Afrique Centrale (IPD-AC) où elle est Conseillère en développement et Formatrice/Chercheur. Pendant ses trois années à l’IPD-AC, Cécile occupera les fonctions Chef d’Unité de Formation « Population, Santé et Développement », « Genre et Foresterie communautaire », Point Focal du FNUAP et Assistante Chef d’Unité « Formatrice de Formateurs » et « Développement Local et Gestion des Ressources naturelles ».

Depuis 2000, Cécile est la Coordonnatrice Nationale et fondatrice de Cameroun Ecologie, une ONG nationale impliquée dans la gestion durable des forêts, la gouvernance forestière et les droits des communautés.

Pour favoriser la participation directe et effective des femmes dans la gestion des ressources naturelles en Afrique, Cécile avec les femmes des autres pays d’Afrique, a créé en 2009, un réseau des femmes appelé le Réseau des Femmes Africaines pour la Gestion Communautaire des Forêts (REFACOF)". C’est un réseau régional composé de 17 pays d’Afrique Centrale et de l’Ouest y compris Madagascar. Le secrétariat permanent du REFACOF est basé à Edéa au Cameroun.

En 2011, pour améliorer la contribution des OSC dans le processus REDD+ et Changements Climatiques au Cameroun, une plateforme de la société civile sur REDD&CC a été créée et Cécile a été élue Coordinatrice nationale de la dite plateforme. Cette position a donné l'occasion à Cécile de devenir membre du Comité de Pilotage national de la REDD+ et CC du Gouvernement du Cameroun.

De même, afin d’accroitre l'influence de la société civile dans les pays du Bassin du Congo, Cécile a réussi à créer avec l'aide de la Commission des Forêts de l'Afrique centrale (COMIFAC), la première structure de coordination sous régionale des organisations de la société civile impliquées dans les processus REDD+ et Changements Climatiques. Intitulée Plateforme REDD+&CC de la société civile d'Afrique centrale (PRCCAC), Cécile a été élue Coordonnatrice régionale de cette Plateforme en Mars 2016.

Consacrée Championne Changement Climatique de la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC) pour son plaidoyer pour la prise en compte des droits des femmes rurales dans les processus en lien avec les changements climatiques, l’action de Cécile fait d’elle aujourd’hui une actrice incontournable de la société civile africaine.

Au niveau international, Cécile est un membre actif et bien connu pour son plaidoyer pour les droits des femmes. Elle fait partie des réseaux mondiaux tels que Global Gender and Climate Alliance (GGCA), Women Organizing for Change in Natural Resources Management (WOCAN) et Global Women Network Tenure (GWTN).

Cécile est membre du Comité Directeur de “The Forests Dialogue (TFD)”, Point focal du Grand Groupe Femmes du Forum des Nations Unies sur les Forêts (FNUF) et Observatrice pour le Fonds de Partenariat pour le Carbone Forestier de la Banque mondiale (FCPF) où elle représente les femmes du Sud.

Au cours des 19 dernières années, Cécile a consacré tout son travail autour de la défense des droits des femmes et les questions de genre. Pour les années à venir, sa principale action de plaidoyer portera sur les droits fonciers communautaires ; en particulier la sécurisation des droits de propriété à la terre et aux forêts des femmes et la promotion de l'égalité des sexes dans tous les processus liés à la gestion des ressources naturelles.

Cécile entend également poursuivre son plaidoyer en faveur de la création d'un mécanisme de financement dédié aux femmes rurales pour aider ces dernières à mieux jouer leur rôle dans la gestion durable des forêts, l’adaptation et l’atténuation aux changements climatiques ainsi que la lutte contre la pauvreté.

Chevalier de l’Ordre du Mérite Camerounais et Officier de l’Ordre du Mérite Camerounais, Cécile est mariée, mère de plusieurs enfants et petits enfants.

.