PROJET MANGROVES MOUANKO


17 Nov
17Nov

 TITRE DU PROJET : 

Techniques simples aménagement des mangroves de la commune de MOUANKO

Le présent document est élaboré par Cameroon Ecology Conseil (CECO) dans le cadre de l’exécution de la lettre commande N085/LC/MINMAP/DDMAP-SM/SPM/BAM/CDPM/2014 du 24 novembre 2014 relative à la sélection d’un Consultant chargé de l’élaboration et la vulgarisation des techniques simples d’aménagements des mangroves dans la Commune de Mouanko. Les techniques simples d’aménagement des mangroves ont ainsi été élaborées à travers un processus participatif qui a impliqué un peu plus de deux cent (200) personnes représentant différents groupes d’acteurs à savoir : les chefferies traditionnelles, les pêcheurs, les fumeuses de poissons, les coupeurs de bois de mangroves, les administrations, les jeunes, les organisations d’appui au développement, les experts, les chercheurs, etc.                                                   

Au terme de l’évaluation de l’état des lieux, il ressort que l’écosystème de mangroves de Mouanko est dégradé par le fait des activités anthropogènes marquées principalement par l’exploitation abusive et anarchique du bois de mangroves pour le fumage du poisson. A cette cause principale, s’ajoute aussi l’envahissement des sites de mangroves par le palmier Nypa. Fort de ce constat, il est urgent de prendre des mesures particulières en vue de la protection de cet écosystème où vivent des espèces menacées telles les lamantins, les tortues marines et d’eau douce. Des mesures légales et institutionnelles ainsi que des synergies d’interventions des services étatiques et de la Commune de Mouanko sont à envisager pour une gestion durable des zones de mangroves. Dans le même sens, des actions croisées socio économiques et biologiques doivent être menées dans le but d’intégrer une économie locale respectueuse de l’environnement qui contribue à la gestion durable des écosystèmes des mangroves de Mouanko. A l’issu de l’analyse de la situation, dix activités ont été identifiées pour être menées à l’effet d’inverser la tendance de disparition progressive des espaces de mangroves. Dans le cadre de la réhabilitation des espaces dégradés, les techniques simples d’aménagement développées concernent : (1) la régénération artificielle des mangroves à partir des propagules collectées et rééduquées en pépinière, (2) la régénération naturelle sur des espaces moins dégradés et (3) le contrôle des peuplements de palmiers Nypa. Plusieurs groupes d’acteurs sont concernés par l’exploitation et l’utilisation des ressources de mangroves à savoir les pêcheurs, les coupeurs de bois et de perches et les fumeuses de poissons. Dans une approche participative qui implique tous les acteurs et autres parties prenantes à la gestion des mangroves il est important que la mairie coordonne la mise en œuvre des aménagements proposés pour atteindre les objectifs de production durable et de gestion participative des écosystèmes de mangroves de Mouanko escomptés.

12Nov
Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.